about us

Le groupe Ragleela a été primé à plusieurs reprises. Leur musique fusionne le riche héritage de la musique classique de l’Inde avec des influences jazz, blues et d’autres musiques du monde.

Leurs performances musicales ont laissé les spectateurs de tout genre charmés et inspirés par le pouvoir lyrique de leur fusion musicale, et ce, à travers le Canada. Leurs compositions originales enchantent par le croisement des sonorités séduisantes du sitar et des riches prouesses mélodiques de la guitare. Soutenus par les rythmes complexes et entraînants des tablas indiens, des percussions occidentales, de la contrebasse et des surprenantes envolées de la clarinette.
RAGLEELA live
“Les audacieuses compositions de Ragleela s’avèrent surprenantes tout en contribuant à créer un pont entre les cultures orientale et occidentale.» – Montreal International Jazz Festival
« …hooks mélodiques mémorables, nuances subtiles qui lentement mais certainement éveillent et énergisent l’auditeur.. 8/10 – Rupert Bottenberg, Montreal Mirror
« Un joyau musical sacré à ne pas manquer. » – Kory Goldberg, Ascent Magazine
Biographie des membres
Uwe Neumann

UWE NEUMANN

SITAR et SANSA

BIO de Uwe

Récipiendaire du Ravi Shankar Memorial Award en 2015, Uwe Neumann est un ambassadeur de la musique classique de l’Inde. Il a vécu et étudié à temps plein en Inde pendant 10 ans avec le maître de sitar Pandit Indranil Bhattacharya et a reçu un baccalauréat et une maîtrise de musique en sitar de l’université Visva Bharati, à Santiniketan, au Bengale. (…)

 

EN SAVOIR PLUS

Depuis 2009, il reçoit des cours de perfectionnement du sitariste Sri Partha Bose. Depuis qu’il a fondé Ragleela en 1990, Uwe Neumann a donné des concerts dans des festivals de musique classique et de musique du monde à travers l’Inde. Le 31 décembre 1999, il a joué lors du concert pour le millenium sur les berges du Gange à Bénares. S’y trouvaient entre autres, le T.H. Dalai Lama, le premier ministre de l’Inde Narendra Modi et au-dessus de 10 000 spectateurs.

Depuis 2000, Uwe est installé à Montréal et partage sa passion et sa connaissance de cette musique de l’Orient. Il a joué en Amérique du Nord dans plus de 400 concerts incluant le Festival international de jazz de Montréal et de Québec, le Festival culturel à Zacatecas au Mexique, l’« International Theater Festival » à Sibiu en Roumanie, le « Collingwood Music Festival », « Sunfest » et « Summerfolk » en Ontario, le Festival des Traditions du Monde à Sherbrooke, avec l’Orchestre Symphonique des Musiciens du Monde à Montréal, le Festival de Musique Multi-Montréal, à « Diversity », « Starbelly », « Vancouver Folk » et « Artswells Festival » en Colombie-Britannique.

En plus de son groupe Ragleela, Uwe Neumann a donné des performances musicales diverses, entre autres: la musique classique de l’Inde en duo avec son projet Sitaria (sitar-tablas) et avec le virtuose aux tablas Partha Sarathi Mukherjee, dans NoEMI (nouvel ensemble de musique du monde) avec François Carrier, dans “Dreamtree Project” (musique électronique) avec Adham Shaikh, avec le danseur Akram Khan et pour l’album Kooza du Cirque du soleil.

 

Shawn Mativetsky

SHAWN MATIVETSKY

PERCUSSIONISTE VERSATILE

BIO de Shawn

Interprète dynamique, Shawn Mativetsky est considéré comme l’un des plus importants porte-étendard du tabla au Canada et l’un des principaux pionniers dans le rapprochement entre la musique classique occidentale et la musique classique de l’Inde. « Soliste exceptionnel », ainsi nommé par le critique Réjean Beaucage, (…)

 

EN SAVOIR PLUS

Andrew Timar de la revue WholeNote ajoute qu’ « en tant que disciple éminent du renommé [Pandit] Sharda Sahai, il est la référence en la matière ». Donnant des conférences, des ateliers et des prestations au Canada et à l’international, il s’engage à faire connaître le tabla et la musique traditionnelle du Nord de l’Inde. Établi à Montréal, il enseigne le tabla et les percussions à l’Université McGill. Son album solo, Payton MacDonald: Œuvres pour Tabla est paru en 2007, et Cycles, son album constitué de compositions canadiennes pour tabla, est sorti en 2011.

Shawn donne fréquemment des concerts solo de tabla et il accompagne également des danseurs de kathak, des chanteurs, des musiciens de bansuri, de sarode, de santoor, de sarangi et de sitar. Depuis 2003, Shawn est affilié à la Fondation Pandit Ram Sahai (Royaume-Uni/Inde), et au cours de l’été 2006 et 2008, il a accueilli à Montréal son maître de tabla Pandit Sharda Sahai pour ses ateliers annuels de tabla. À chaque été, depuis 2011, Shawn offre des ateliers annuel de tabla à l’Université McGill. Ces dernières années, Shawn travaille en étroite collaboration avec le joueur de santoor Jonathan Voyer, le sitariste Uwe Neumann et la danseuse de kathak Sudeshna Maulik.

 

image Jean-Marc Hebert

JEAN-MARC HÉBERT

GUITARE

BIO de Jean-Marc

Jean-Marc Hébert a commencé à jouer la guitare à l’âge de quatorze ans. Il a ensuite fait des études en guitare classique en affiliation avec le Conservatoire Royale de Toronto pendant une dizaine d’années. Au début des années 90 il devient cofondateur du groupe Skalène comme guitariste-compositeur, avec qui il enregistrera trois disques. (…)

 

EN SAVOIR PLUS

Il se produira avec cette formation un peu partout au Québec, mais également aux États-Unis, en France et dans l’ouest du Canada. Il partagera également la scène avec plusieurs artistes issus de différentes cultures musicales comme Lilison, Said Mesnaoui, Catherine Potter et participera à l’enregistrement de plusieurs autres disques dont ceux de Ernesto Dabo, Lavanya Narasiah, Caroline Dufour ainsi que le groupe Labess. Il a aussi fondé son propre groupe et enregistré en 2007 le disque ” L’autre” aux accents un peu plus jazz, ce qui lui permettra de travailler avec plusieurs des grands noms de la scène jazz du Québec comme Frédérique Allarie, Mariane Trudel, Pierre Tanguay, Normand Guilbeault et plusieurs autres. Il fait partie de la formation Ragleela depuis 2000 et a participé aux trois disques du groupe comme guitariste-arrangeur-compositeur.

 

Cedric Dind-Lavoie

CEDRIC DIND-LAVOIE

CONTREBASSE

BIO de Cedric

Cédric Dind-Lavoie est un contrebassiste et bassiste très actif sur la scène montréalaise. Dès la jeune vingtaine, il a l’occasion de jouer avec des artistes d’horizons très variés tels que Nathalie Cora, Dobacaracol et Juan Sebastian Larobina, pour ne nommer que ceux-là. Son amour marqué des cultures ouest-africaines l’amène aussi à accompagner, dans le cadre de grands festivals, (…)

 

EN SAVOIR PLUS

Prince Diabaté, Balla Tounkara, Lilison Di Kinara et, de façon plus permanente, Alpha Thiam, Kabakuwo ainsi que le groupe Bolo Kan. Il complète en 2009 un baccalauréat en contrebasse jazz à l’Université de Montréal. Multi-instrumentiste polyvalent et artiste accompli, Cédric partage maintenant son temps entre la scène et le studio, entre les arrangements de musique pop et la création de trames sonores servant des projets multidisciplinaires. Il accompagne aussi de temps à autre Jorane, Alejandra Ribera ainsi que Yves Lambert et le Bébert Orchestra.

 

Guillaume Bourque

GUILLAUME BOURQUE

CLARINETTE

BIO de Guillaume

Guillaume Bourque a fait ses études au Conservatoire de musique du Québec à Montréal, à l’Université McGill et à l’Université de Montréal en clarinette classique. Il est membre fondateur de plusieurs formations musicales dont Sagapool (disque de l’année aux Canada Folk Awards 2008) et le duo Ironico Orkestra avec lesquels (…)

 

EN SAVOIR PLUS

il a enregistré des disques et s’est produit dans plusieurs festivals au Canada. Il collabore régulièrement avec des compositeurs et réalisateurs, dont Robert Marcel Lepage, Charles Papasoff, Jean Derome, Guido Del Fabbro, Ragleela et Érik West-Millet, pour l’enregistrement de divers projets. Il fait partie du groupe Absinthe, ensemble qui fusionne jazz et musique orientale, du trio jazz du monde Bomata et le quintette fusion indienne Ragleela.

 

Une grande et exotique experience d’expression totale
Ragleela est fondé en Inde en 1990 par le maestro du sitar Uwe Neumann.  Arrivé à Montréal en 2000, il se joint au guitariste Jean-Marc Hébert et au joueur de tablas Shawn Mativetsky. Ragleela prenait ainsi son envol en occident.
Une expérience spirituelle dynamique et profonde.
Ragleela signifie littéralement la Leela (danse cosmique) des ragas…. Ou encore “le rassemblement des personnalités distinctes pour chanter et danser ensemble afin que la planète continu de tourner”.
Deux de nos albums